Contact Eden Tour
Menu.
Chargement

La Bavière Osez l'Allemagne

Posté en mars 2019 par Eden Mag
  • Temps de vol : 1h50 en direct au départ de Nantes (tous les jours de l’année)
  • Pas de décalage horaire
  • Haute saison : d’avril à octobre, avec la fête de la bière
On vous emmène dans le pays des Contes de Fée, du baroque et des lacs au bleu pur et des forêts mystérieuses

Nous avons entrepris un tour d’Allemagne de nos coups de cœur, pour cette destination qui regorge de trésors mais dont l’image souffre encore trop de clichés et d’une froideur.

Nous avons commencé par Berlin, nous voici à présent en Bavière, avant de partir à la découverte de la Vallée du Rhin

Vous continuez le voyage avec nous ?

Les paysages de Bavière

La Bavière, le pays des contes de fées

Au sud-est de l’Allemagne, la Bavière est la région la plus riche et touristique du pays. Une région parfois victime de ses clichés, ceux de la gastronomie, avec la bière et la charcuterie, ou encore les habits traditionnels, le Lederhose et le Drindl ! (La fameuse culotte courte en cuir et la robe à corset avec un tablier). Mais se contenter de ces images ne serait pas rendre justice aux multiples trésors qu’offre ce Land.

La Bavière c’est d’abord le paradis des amoureux de la nature et des grands espaces avec ces paysages de montagnes, ces lacs au bleu pur et ces forêts mystérieuses et protégées… C’est aussi un héritage culturel, à la richesse folle, qui a traversé les siècles dont les villages et villes à l’architecture baroque en sont les témoins…

 

Munich

Avec ses, approximativement, 1,5 millions d’habitants Munich est la 3éme ville d’Allemagne derrière Berlin et Hambourg. Malgré sa taille, elle est souvent comparée à un village car les gens qui y vivent n’ont pas cette impression d’être oppressés, peut-être aussi car la ville a développé les voies piétonnes et pistes cyclables, rendant la circulation des plus agréables. D’autres disent, mais cela complète notre propos, que Munich est la ville Italienne la plus au nord des Alpes, faisant référence à cette espèce de « Dolce vita » locale, cette douceur de vivre qui s’affiche par les terrasses des cafés bondés dès les premiers signes du printemps. Enfin, certains définissent cette ville comme la seconde capitale du pays, par sa richesse culturelle (on dénombre une cinquantaine de théâtres et musées), son cosmopolitisme et son poids économique.

Une chose est sûre, la capitale bavaroise ne vous laissera pas indifférente !

Le centre historique

Commencez par explorer le cœur de la vieille ville et laissez-vous charmer par son architecture baroque. Passage obligé par la Marienplatz, d’où vous pourrez admirer, toute les heures, le spectacle offert par le carillon de l’Hôtel de Ville. Prenez, ensuite, un peu de hauteur en montant au somment de l’église Saint-Pierre, Alter Peter. De son sommet, une vue incroyable sur la ville vous y attend et peut-être même la chaîne des Alpes au loin, si le temps le permet. Une fois redescendu, partez vous perdre dans le marché de Viktualmarkt. Rien que pour l’ambiance vous ne serez pas déçu ! Enfin, vous ne pourrez pas rater l’imposant palais royal d’hiver,  la Residenz. Une visite s’impose, notamment pour l’Antiquarium, une salle de 70m avec ses voûtes, ses fresques et bustes antiques.

Si Munich a été bombardé comme Berlin ou d’autres agglomérations allemandes en 1945, il faut savoir que la ville a été reconstruite en grande partie à l’identique grâce à des plans et photos.

Un spot de surf à Munich

Aussi surprenant que cela puisse paraître, Munich est réputée pour être un spot de surf… Tout se passe dans le plus grand parc de la ville, l’Englisher Garten. Le parc est traversé par une rivière, l’Eisbach et à la sortie d’un pont, une vague fait la joie des surfers d’eau douce. On ne voudrait pas casser le mythe mais cette vague n’est pas naturelle, elle est artificielle mais le plaisir reste le même !

Marienplatz, Munich
Surf sur l'Eisbach

L’ambiance des Biergarten

Goûter à une bière à Munich c’est un peu goûter l’ambiance locale et c’est encore plus vrai si vous le fait dans un Biergarten. Littéralement le « jardin de la bière », cela pourrait s’apparenter à nos « guinguettes », des endroits sous les arbres où on peut manger, boire le tout dans un esprit décontracté. C’est une véritable institution ici, les munichois aiment se sentir à la campagne tout en étant en plein centre-ville. Vous n’aurez pas de mal à en trouver, on en dénombre pas moins de 200 entre fin mars et début septembre.

La Fête de la Bière

Restons dans la bière, mais toujours avec modération, avec l’un des événements le plus connu au monde, la Oktoberfest ou Fête de la bière. Chaque année la fête a lieu pendant une quinzaine de jours entre fin septembre et début octobre et attire près de 7 millions de visiteurs. L’édition 2019 se tiendra du 21 septembre au 6 octobre avec la traditionnelle cérémonie d’ouverture où le maire de la ville à pour mission de percer un fût de bière avec le moins de coups possible.

Techniquement parlant où se tient la Fête de la bière ? Même si l’ensemble de la ville sera aux couleurs de la fête, l’événement à proprement parler se tient à Theresienwiese, un immense terrain vague bétonné à l’ouest de Munich. A cette endroit des tentes sont montées (14) pour l’occasion pour accueillir le public, certaines d’entre elles peuvent abriter jusqu’à 20 000 personnes ! Chaque producteur de bière à sa tente et chaque tente à son ambiance, à vous de faire votre choix ! A l’intérieur vous allez pouvoir vous désaltérer mais aussi manger les spécialités locales tout en écoutant la musique folklorique, tout un programme ! Malgré l’affluence, il n’est pas obligatoire de réserver une place avant de venir, avec un peu de chance vous arriverez à entrer, d’autant plus qu’elles sont ouvertes de 10h à 23h. Pour la tenue traditionnelle, là non plus aucune obligation mais sachez que énormément de participants la porteront alors n’hésitez pas à vivre à 100% l’expérience.

L’espace Theresienwiese accueille aussi en parallèle une fête foraine, partie prenante de l’ambiance de la Fête de la Bière vous ne pourrez pas passer à côté !

Les fabuleux châteaux de Bavière

Nombreux d’entre eux ont inspirés les auteurs de contes de fées, les châteaux de Bavière sont aujourd’hui classés comme les plus beaux au monde. On les doit quasiment tous à une seule personnes, le Roi Louis II de Bavière, qui marqué de son empreinte une région toute entière. Surnommé le « roi le fou », le cousin de Sissi a passé sa vie à se faire bâtir de véritable palais tirés de son imagination et ainsi vivre loin du monde réel dans un univers qu’il s’était crée. Amoureux de Versailles et de l’opéra on retrouve ces inspirations dans nombreux de ses châteaux.

Herrenchiemsee

Passionné de Louis XIV et véritable amoureux de Versailles, Louis II décida de se bâtir une réplique qui serait encore plus belle et plus grande que l’originale. C’est sur une île, à l’abri des regards, sur le lac Chiem à une centaine de kilomètres de Munich qu’il décida de réaliser son projet. C’est la dernière, et sans doute plus ambitieuse, oeuvre du monarque bavarois mais par faute de moyen, le château ne sera jamais achevé à 100%, les travaux ayant été suspendu quelques temps après sa disparition. Au final, Louis II n’y séjourna que 2 petites semaines. La réalisation n’en reste pas moins somptueuse et surprenante. Si vous avez déjà visité Versailles la ressemblance vous sautera aux yeux, vous y retrouverez entre autre la Chambre du Roi et une Galerie des Glaces, plus grande que sa grande sœur française.

Herrenchiemsee (c)Flickr-Pixelteufel
Le château de Linderhof

Linderhof

Il s’agit ici de la demeure la plus personnelle, intime de Louis II de Bavière. Un véritable refuge, loin des fastes de la cour d’un palais comme celui de la Residenz de Munich. Pavillon de chasse de son père, Louis II a totalement métamorphosé les lieux à son image. On y retrouve aussi des référence à Versailles, comme sa chambre principale, inspirée avec ses barrières autour du lit de la chambre du Roi Soleil. Pour la petite histoire, appréciant la solitude, il avait installer un système d’élévateur sous  la table de la salle à manger, ainsi les serviteurs pouvaient directement dresser la table dans la cuisine puis faire remonter le tout dans ses appartements, préservant ainsi sa quiétude et limitant un maximum le contact avec des personnes tierces…

L’attrait du château se situe en particulier dans son domaine, ses jardins, ses terrasses avec en toile de fond les montagnes des Alpes. Endroit curieux, la grotte de venus, creusée artificiellement pour recréer l’Opéra favori du roi, Tannhäuser. La visite se fait à bord d’une barque au son des musiques de Wagner, l’atmosphère y est vraiment particulière.

Entre Louis II et Wagner c’est une grande histoire d’amour. Passionné fou pour son oeuvre il fut son mécène tout au long de sa vie, et finança la construction d’un Opéra à Bayreuth, toujours en Bavière. Si vous êtes un fan d’Opéra, ne manquez pas le festival qui si tient chaque année.

Neuschwanstein

Le coup de cœur Eden Tour ! Troisième attraction touristique d’Allemagne avec 1,4 millions de visiteurs par an, c’est certainement le château le plus mythique de Louis II de Bavière. Digne d’un conte de fée, Walt Disney s’en serait inspiré pour le château de la Belle au Bois Dormant après une visite des lieux.

Une visite à Neuschwanstein, c’est l’assurance d’avoir le souffle coupé devant tant de magnificence… On y retrouve les codes de Louis II, une volonté de se retirer du monde réel (le château n’était pas destiné à la vie de cour), une inspiration provenant de ses voyages et de ses opéras favoris et un ouvrage non achevé avant sa mort…

Le château de Neushwanstein

L’été, l’affluence peut être forte, nous vous conseillons donc de réserver vos billets à l’avance, il serait dommage de passer à coté de son intérieur baroque. Cependant, si vous n’avez pas d’entrées, n’hésitez surtout pas à faire le déplacement, rien que pour le spectacle extérieur et le cadre. Le chemin jusqu’au château est une balade agréable et il existe un pont suspendu, le Marienbrücke, qui vous donnera une vue imprenable sur le château

En contre bas, le lac Alpsee et le vieux château de Hohenswhangau (Propriété du père de Louis II dont Neushwanstein fut une réponse) valent aussi le détour et contribueront à vous faire passer une belle journée.

Nuremberg

Nuremberg est ce genre d’endroit peu connu qui mérite d’être découvert ou redécouvert. La ville fût aussi bombardée et détruite à plus de 90%, même si les stigmates peuvent être encore visibles, comme Munich elle fût reconstruite à l’identique pour recouvrer cette architecture si typique du Moyen-Age. Ainsi, Nuremberg saura vous charmer par sa vieille ville, ses maisons médiévales à colombages, son atmosphère à la fois dynamique et bucolique ou encore les bords de la rivière Pegnitz qui traverse la ville en lui conférant du caractère et des points de vue de cartes postales. Si vous aimez les ambiances des marchés de Noël, cette ville est faite pour vous ! Son marché est l’un des plus réputé d’Allemagne avec ses 4 siècles d’existence !

A l’instar de Berlin, aller à Nuremberg c’est avoir rendez-vous avec l’Histoire.

L’histoire de la ville remonte à plusieurs siècles, longtemps elle fût l’un des principaux centres du Saint Empire Germanique, lieux de prédilection de plusieurs empereurs et gardienne pendant près de 4 siècles des joyaux de la couronne impériale. Le symbole le plus important, un lieu incontournable, de cette époque est le Château Impérial, l’une des plus grandes forteresses d’Allemagne, sur les hauteurs de la ville ou encore les fortifications encore d’époque.

Si on associe Nuremberg et Histoire, il faut avouer que nous l’associons au IIIème Reich et à la Seconde Guerre Mondiale. En effet la ville fût le lieu de prédilection pour la propagande du régime et les congrès du parti National Socialiste. Témoin de cette époque, l’immense complexe Reichsparteitagsgelände, au faux air d’un Colisée, construit pour accueillir ces meeting. Le nom de Nuremberg reste aussi celui du nom du procès intenté par les alliés aux sorties de la guerre, contre les principaux protagonistes du IIIème Reich. Un musée, le centre de documentation du Parti Nazi, a été inauguré pour revenir sur cette période et se réapproprier les lieux.

Avec ce lourd passé, la ville semble avoir voulu se faire oublier, faire profil bas en quelque sorte, mais pour tout ce qu’elle a à offrir elle apparaît aujourd’hui comme un passage obligé. Chez Eden Tour, nous avons le désir de réveiller cette belle endormie.

Nuremberg
Convaincu ? N'attendez plus pour réserver votre escapade en Allemagne !

Partagez ce voyage avec vos amis !

  • Le voyage continue...

    Un road trip en Algarve

    Milan, les Cinque Terre et la Toscane du Nord

    La Sicile et les îles éoliennes

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Chargement