Contact Eden Tour
Menu.
Chargement

Découvrez la Russie lors de la Coupe du Monde 2018

Posté en janvier 2018 par Eden Mag

Décalage horaire : De +2h à +4h selon la Ville

Temps de vol :  Entre 3h40 et 5h selon la ville

Température été : Entre 21° et 30° C

Que vous soyez fan du ballon rond ou non

Comme vous le savez sûrement déjà, la coupe du monde de football qui débutera en juin prochain, se déroulera en Russie. C’est la première fois que le pays organise cette compétition qui verra s’affronter 32 équipes nationales, dont la France bien entendu.

On s’est alors dit que l’occasion était idéale pour vous faire découvrir, ou redécouvrir, cette destination au gré des matchs et de leurs ambiances.

Rassurez-vous, si vous n’êtes pas un grand fan du ballon rond ou que vous n’avez pas réussi à vous procurer des billets, cet article peut aussi vous intéresser ! La compétition va mettre en lumière des villes moins connues qui valent autant le détour que l’incontournable duo Moscou-Saint-Pétersbourg.

Avoir des billets ? Non, il n’est pas trop tard !

Il faut bien l’avouer, décrocher son précieux sésame de la FIFA relève du parcours du combattant, surtout si on ne s’y prend pas à l’avance. Si vous n’avez toujours pas votre billet, pas de panique, Eden Tour s’occupe de vous. Laissez une de nos Conseillères Voyages vous dénicher des places et organiser un périple autour ! Par ici.

Vivre une coupe du monde dans le pays organisateur est une expérience véritablement unique. Que l’on assiste aux matchs dans les stades ou dans les pubs…  la magie va aussi et surtout opérer  dans l’ambiance des rues, au son des victoires…. Et des défaites ! Bonne nouvelle, les autorités Russes ont d’ores et déjà annoncé l’ouverture de  « Fan Zones » dans les principales villes du pays. Souvenez-vous celles  de Paris, de Lyon ou Marseille, véritables succès populaires de l’Euro 2016 ! Des lieux en plein air pour regarder ensemble les matchs, et dans lesquels se trouvent des bars, snacks et activités pour toute la famille…

Bon, assez parlé de football, on sait que, tout comme nous, c’est voyager qui vous plaît le plus. On a alors regardé quelles villes allaient accueillir les matchs et on vous a concocté une petite sélection de nos coups de cœur que l’on aimerait vous faire découvrir.

La façade du célèbre Théatre Bolchoi

Moscou

Pour beaucoup, Moscou peut avoir cette image de froideur, d’une ville au teint gris… sans doute que son histoire et la représentation que l’on se fait autour de son rôle central pendant la Guerre Froide, alimentés par les romans d’espionnage, y ont contribué en partie. Ce ne serait pas rendre hommage à la capitale de la Fédération de Russie que de garder cette image. Depuis la chute de l’Union Soviétique elle a considérablement évolué et s’est résolument tournée vers le futur. Moscou est une ville en perpétuel chantier et est aujourd’hui celle qui abrite le plus de milliardaires au monde.

Evidemment si vous êtes à Moscou le passage obligé reste le Kremlin avec sa mythique Place Rouge, sa Basilique de Basile-le-Bienheureux, symbole suprême de la ville voire du pays, et le tombeau de Lénine. À quelques pas, ne ratez pas le théâtre du Bolchoï et laissez-vous envahir par les  mélodies du Lac des Cygnes ou de Casse-Noisette pour continuer votre escapade en ville…

Le métro moscovite

 Ainsi on pourrait citer des centaines de lieux à découvrir mais deux ont particulièrement attirés notre attention. Le monastère de Novodevitchi  et son cimetière, ainsi que le métro… oui le métro vous avez bien lu. En ce qui concerne le cimetière de Novodevitchi on peut dire que c’est leur version du « Père Lachaise » à Paris. La dernière demeure de grands noms de l’histoire et de la culture russe, d’artistes, écrivains… comme Chekhov, Denis Davydov ou Isaac Levitan pour ne citer qu’eux. En vous y rendant, prenez donc le métro, l’un des plus beaux au monde, certaines stations rivalisant avec les plus beaux palais. Et ça, pour le prix d’un ticket !

Saint-Pétersbourg

Saint-Pétersbourg la fabuleuse. Sœur rivale de Moscou, elle fut créée de toute pièce par le Tsar Pierre le Grand,  au début du 18ème siècle, désirant rapprocher son empire de l’Europe, tant sur le plan culturel que géographique.

Son vœu s’est exaucé, aujourd’hui  Saint-Pétersbourg est la ville réputée comme étant la plus occidentale de Russie. Certains diront que ses palais somptueux, l’harmonie de ses façades et ses avenues symétriques immortalisées dans le film Les Poupées Russes, ne reflètent pas la « vraie » Russie… Pour nous, c’est simplement un autre visage de ce pays qui en compte plus d’un ! Alors laissez-vous émerveiller par le faste de la capitale des Tsars, laissez-vous porter et surprendre aux rythmes des découvertes le long de la Neva.

Le Palais d'hiver et sa façade verte

Comme pour Moscou, ne loupez pas les monuments incontournables qui ont forgé la réputation du pays. En premier, perdez-vous dans le légendaire musée de l’Ermitage, l’un des plus grands et célèbres au monde avec le musée du Louvre.  Ne passez pas non plus à côté des nombreux palais, on pensera notamment au Palais d’Hiver avec sa façade verte iconique ou encore le Palais Youssoupov, tous deux en hyper-centre. Cependant, chez Eden Tour notre cœur penche pour le Palais de Peterhof, à l’extérieur de la ville. Avec ses fontaines en escalier qui rappellent le château de Versailles, vous serez sous le charme.

Pour sortir, le soir venu, direction le « ghetto des bars », dans les rues du Doumskaïa, Rubinstein ou Belinski.

Le Palais de Peterhof
L'escalier de Tchkalov menant au Kremlin

Nijni-Novgorod – Gorki

« Là où l’Oka embrasse le fleuve Volga »

À l’instar de Moscou, sa rivale politique historiquement,  Nijni Novgorod est connue pour son Kremlin. Et oui, le Kremlin n’est pas seulement le nom réservé au fameux lieu de pouvoir Moscovite. En fait, en Russie un Kremlin est une fortification regroupant les principaux bâtiments des pouvoirs politiques et spirituels pour ainsi en assurer leur protection. Celui de Novgorod est le plus ancien du pays.

Du Kremlin, vous ne pouvez manquer l’impressionnant escalier Chkalov menant à la rivière en contrebas. Passage obligé de la ville, c’est d’ici que seront retransmis les matchs de la compétition. Un endroit incontournable pour s’immerger dans l’ambiance.

 

Le bâtiment des Foires

Autre passage obligatoire, l’immense bâtiment des Foires, activités ayant longtemps fait la réputation et l’attractivité de la ville. Aujourd’hui le bâtiment a été converti en centre d’exposition mais on peut très facilement s’imaginer l’ambiance de l’époque avec les caravanes de commerçants en provenance de l’Orient…

Pour les sorties, laissez-vous guider par les statues de bronze de la rue Bolshaya Pokrovskaya, rue piétonne et véritable poumon de vie de Novgorod.

Ekaterinbourg

Ville aux confins de l’Oural dont elle est la capitale, Iekaterinbourg marque la frontière entre le continent européen et asiatique. Un monument officialise cette frontière à quelques dizaines de kilomètre du centre-ville où il est d’usage d’y sabrer le champagne !

Dernière grande ville avant la Sibérie et l’Extrême-Orient et du fait de sa position stratégique, Ekaterinbourg est l’un des nœuds ferroviaire les plus important du pays. Elle est une étape du légendaire Transsibérien. Ce sera, pour certains, la ville hôtesse la plus dépaysante de la compétition.

Pour les fans d’histoire, cette ville résonne surtout comme le siège de l’assassinat, en 1918, du Tsars Nicolas II et de la famille Impériale. Sur les lieux des faits, en 2000, il a été bâtie une église, l’église de Tous-les-Saints.

Clin d’œil : Ekaterinbourg a fait la Une des journaux sportifs pour son stade qui accueillera plusieurs matchs officiels… Etant trop petit pour le cahier des charges de la FIFA,  deux tribunes temporaires ont été ajoutées à l’Ekaterinbourg Arena, seulement celles-ci se trouvent à l’extérieur du stade ! Les photos du site sont impressionnantes.

Histoire et modernité à Ekaterinbourg
La mosquée Qolsharif

Kazan  le coup de Cœur Eden Tour

Parmi toutes les villes présentées, Kazan  est sans nul doute notre petite préférée.  Cette ville est une pépite qui ne vous laissera pas de marbre !

Kazan, capitale du Tatarstan, est un carrefour des civilisations, entre son attachement à la Russie et ses racines tatares, une cité multi-ethnique où se côtoient en parfaite harmonie l’Orthodoxie et l’Islam. Un doux mélange entre influences orientales et occidentales.

La ville connait depuis quelques années un important développement économique et touristique et la ligne de chemin de fer à grande vitesse la reliant à Moscou participe encore plus à ce dynamisme. Pour preuve, deux monuments que nous allons vous conseiller ont été réalisés dans les 10 dernières années. Des lieux qui vont à coup sûr marquer de leurs empreintes le futur et la réputation de la ville.

Le Temple de Toutes les Religions

Premier arrêt à la mosquée Qolsharif (Kul Sharif), avec ses touches de bleu azur, en plein cœur du Kremlin (Et oui, Kazan a aussi son Kremlin !). Inaugurée en 2005 elle est la plus grande d’Europe derrière celle d’Istanbul.

Second arrêt au Ministère de l’Agriculture du Tatarstan au pied du Kremlin. Un bâtiment gigantesque dans le style empire avec au centre un immense arbre en fer forgé sous un dôme.  A voir de jour comme de nuit.

Enfin, un peu excentré du centre-ville de Kazan mais facile d’accès, nous vous donnons rendez-vous au temple de toutes les religions. A l’instar de la Sagrada Famillia à Barcelone, l’édifice multicolore n’est pas encore fini. A terme 16 coupoles le composeront représentant les 16 principales religions du monde.

Laissez-nous vous proposer quelque chose. Kazan étant aussi une étape du transsibérien, pourquoi ne pas faire une pierre deux coups (enfin trois dans ce cas précis) et découvrir Moscou, Kazan et Ekaterinbourg et bien d’autres ville en l’empruntant ?

Ministère de l'agriculture du Tatarstan
Le centre ville de Kazan

Partagez cet article avec vos amis

  • Le voyage continue...

    Venise Un carnaval haut en couleurs

    Londres en 5 week-ends

    La Route du Rhum 2018 grandeur nature

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Chargement