Contact Eden Tour
Menu.
Chargement

Un printemps au Japon Hanami

Posté en mars 2021 par Eden Mag
  • Temps de vol : Environ 11h au départ de Paris (vol direct)
  • Décalage horaire : +7h en été ; +8h en hiver
  • Formalité : Passeport valable 6 mois avant la date retour
  • Hanami : De fin mars (au sud du pays) à début mai (au nord du pays)
Quand le printemps vous met des fleurs plein les yeux...

Voyager au Japon c’est aller à la rencontre d’une culture ancestrale côtoyant une modernité exubérante; d’une énergie urbaine débordante et d’une cuisine aussi raffinée que réputée… Par tous ces aspects, le pays fascine autant qu’il attire. Comme beaucoup de destinations, il existe une période, une saison plus propice qu’une autre pour visiter et le Japon ne déroge pas à la règle. Plus exactement, il ne s’agira pas ici de conditions climatiques meilleures à proprement parler mais d’un événement naturel avec la fleuraison des cerisiers, au printemps. C’est réellement LA saison idéale, le temps fort de tout un pays, pour partir sur l’archipel, l’occasion de parcourir les rues avec des fleurs plein les yeux !

50 nuances de roses

Les cerisiers en fleur, appelés Sakura, c’est quelque chose de sérieux au Japon. Ils sont avant tout cultivés dans un but esthétique, ils ne donneront pas de cerises mais recouvriront les villes et campagnes d’une palette de rose au charme fou.

Avec l’arrivée du printemps, leur floraison donne lieu à une célébration dans tout l’archipel, l’Hanami. Signifiant regarder les fleurs, le Hanami est surtout l’occasion pour les Japonais de se retrouver, entre amis ou en famille dans les parcs, les rues, au pied des cerisiers pour profiter du spectacle tout en rigolant, chantant, le tout, et c’est très important, en buvant et mangeant ! Pour la petite histoire, si un pétale tombe et se pose dans votre verre, cela vous portera chance !

Hanami au Japon
Hanami, une fête populaire

Un éventement éphémère 

L’événement, très populaire, cristallise la société tout entière le peu de temps qu’il dure. Les bulletins météo donnent, par exemple, une cartographie très précise de l’avancée de la floraison dans les différentes régions du pays. Celle-ci n’aura pas lieu en même temps sur l’ensemble du territoire, elle débutera fin mars dans le sud-est du pays et fin avril, début mai dans le nord. La nature n’étant pas une science exacte, la date exacte peut varier de quelques jours, à une semaine, d’une année à l’autre.

Les cerisiers ne resteront en fleur que quelques jours, une dizaine au maximum mais ils ne faneront pas… Les pétales seront un à un emportés par le vent, offrant ainsi de véritables pluies de fleurs. Une symbolique poétique sur la vie et son côté éphémère.

 

Le renouveau

Les festivités du Hanami remonteraient au VIIIème siècle, cette floraison coïncidant avec la période de semence, du riz principalement, les agriculteurs avaient pris l’habitude de déposer des offrandes aux pieds des Sakuras, dont ils pensaient être l’incarnation des dieux.

Le printemps est là-bas synonyme de renouveau, peut-être plus que par chez nous. En plus d’être le retour à la vie de la nature après l’hiver ainsi que le début des plantations dans les exploitations agricoles, c’est aussi la rentrée scolaire pour les écoliers et étudiants ou encore le commencement d’une nouvelle année fiscale !

 

Sakura dans un parc lors du Hanami

Où assister au Hanami ?

Si vous avez la chance de visiter le Japon en période de Hanami, vous n’aurez pas de mal à trouver un endroit pour observer les Sakuras voire profiter de l’ambiance autour d’un pique-nique. Il faudra juste penser à vous y prendre à l’avance car pour avoir une place c’est la politique du premier arrivé, premier servi. Toutefois, certains endroits valent réellement le détour en cette période, comme des cartes postales qui s’animent.

Tokyo

La ville de Tokyo compte de nombreux parcs avec plusieurs variétés de cerisiers qui ne fleurissent pas à la même époque, l’Hanami n’y est que plus long ! Les parcs de Ueno et Gyoen sont les plus populaires mais Chidorigafuchi avec sa balade en barque sur un lac entouré de Sakuras vaut le détour !

Mont Fuji

Le Mont Fuji est le symbole par excellence du Japon, alors si on y ajoute le spectacle des Sakuras, le spectacle est juste magique. Pour cela, rendez-vous à la mythique pagode Chureito, comme perdu dans un champ de cerisiers…

Kyoto

Par son aspect tourné vers les jardins et la nature, Kyoto semble être LA destination pour le Hanami. Détour obligé par le chemin de la philosophie, ce passage qui longe un ruisseau offre une atmosphère digne d’un film. A la tombée de la nuit, direction le sanctuaire Hirano et ses cerisiers illuminés. L’intérêt de Kyoto résidera aussi dans les spectacles de Geisha, Miyako Odori, la « danse des cerisiers »… envoûtant !

Région Osaka

Dans la région d’Osaka, le château d’Himeji fait partie de ces endroits qui prend une autre dimension avec le printemps, la vue sur le majestueux édifice avec les cerisiers en premier plan vous charmera à coup sûr. Plus au nord, partez vous promener dans le parc de Nara. Ici ce sont plusieurs milliers de cerisiers qui remonteront votre parcours et peut-être aurez-vous la chance de croiser les daims qui peuplent les lieux.

Le Mont Fuji
Le château d'Himeji

Convaincu ?

Un voyage au Japon se prépare à l’avance, c’est pourquoi s’en remettre à mère nature pour prévoir son séjour peut-être délicat. Cependant, n’ayez pas peur, comme nous vous l’avons dit, même si la floraison est éphémère, cela vous laisse pleinement le temps de profiter une fois sur place. En effet, les cerisiers ne fleurissent pas tous à la même période et selon leur variété, celle-ci peut-être en décalage au sein d’une même ville !

Enfin, petite séance de rattrapage pour ceux qui ne pourraient voyager au printemps ou appréhenderaient l’affluence de touristes, il existe un pendant à l’Hanami, en automne, le Momijigari. Il s’agit ici de célébrer et d’observer, entre octobre et décembre, les feuilles d’érables prendre une couleur rouge vive, Kōyō. L’Automne Rouge du Japon est moins connu que son printemps rose mais offre un spectacle tout aussi fascinant.

Partagez ce voyage avec vos amis !

  • Le voyage continue...

    Londres en 5 week-ends

    La fête des fleurs aux Pays-Bas

    L’Alsace le cœur battant de Noël

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Chargement