Contact Eden Tour
Menu.
Chargement

Une croisière dans les Cyclades avec Eve-Lise

Posté en mars 2019 par Sylvain

Prénom : Eve-Lise

Type de voyageur : chargée de dénicher des voyages en tout genre à mettre en avant dans nos brochures Eden Tour pour vous donner encore et toujours plus d’idées d’évasion.

Voyage idéal : Peu importe la destination, le monde est tellement riche ! L’important c’est d’être dépaysé, de faire des rencontres et d’échanger avec les locaux pour cerner leur vie, et de voyager avec des gens que l’on aime et avec qui l’on peut partager toutes nos découvertes…!

"De retour d’une croisière dans les îles grecques, je voulais vous faire partager mon expérience de ce beau voyage qui combine détente et découverte."
Pourquoi faire une croisière ?

Parce que cette région du monde s’y prête merveilleusement bien ! Evidemment, sur une durée de voyage plutôt classique on ne peut pas découvrir toutes les îles grecques, elles sont bien trop nombreuses, mais on peut déjà avoir un bel aperçu de quelques joyaux ornés de bleu et de blanc.

L’avantage sur cette destination c’est que les distances ne sont pas grandes, donc on peut profiter d’escales tous les jours, voire plusieurs fois par jour selon les itinéraires : plutôt sympas ! Avec cet itinéraire 100% Grèce, on se met tout de suite dans le bain (grec !!!) pour s’imprégner sans difficulté de la culture de cette civilisation à l’Histoire si riche et ayant joué un grand rôle dans notre l’Histoire.

Toutefois, il faut avoir à l’esprit que cela implique des horaires à respecter avec parfois des étapes un peu courtes.

En contrepartie, le temps de navigation est appréciable pour se détendre autour d’un verre (en formule tout inclus ce serait dommage de se priver ;)), se prélasser ou faire un peu de sport pour les courageux ! Les navires Celestyal, la compagnie avec laquelle j’ai voyagé et avec laquelle nous collaborons, ont des capacités moyennes avec environ 1 100 passagers, donc rien à voir avec les célèbres mastodontes des croisières maritimes. On se repère rapidement pour trouver ses lieux de prédilection : bar, piscine, jacuzzi, casino… chacun ses goûts ! Personnellement, j’ai élu domicile sur un transat près de la piscine : prendre le soleil, bouquiner… l’été avant l’heure !

Tout est fait pour qu’on se sente bien, et bichonné. Grâce à la formule tout inclus on peut se faire plaisir sans compter (attention toutefois aux boissons non comprises dans la formule qui seront facturées sur votre compte. Vous en serez averti dès votre consommation avec un ticket à signer, mais demandez avant pour éviter toute surprise !). Au niveau de la restauration, la qualité est au rendez-vous. Le restaurant sert « à la carte » avec un choix d’entrées, de soupes, de plats et de desserts à chaque repas composé de recettes grecques et internationales pour varier les plaisirs. Et pour manger de manière plus  frugale ou plus décontractée vous pourrez aller au pont 9 pour vous restaurer sous forme de buffet.

Le navire de croisière Celestyal
Un point de vue à Santorin
Quel a été ton itinéraire ?

A notre arrivée à Héraklion, nos horaires de vols nous ont permis une petite escapade dans la ville avant d’embarquer. Le décor est planté : une belle fontaine, des terrasses de café fleuries, des étales proposant des savons à l’huile d’olive et des yeux en verre bleu contre le mauvais œil à chaque coin de rue, pas de doute, nous sommes en Grèce ! Je n’ai pas eu le temps d’approfondir la découverte de la ville, mais l’aperçu de la forteresse vénitienne et du quartier pittoresque fut sympathique. Le parc El Greco est paraît-il à faire également. Je vous laisserai en juger et nous redire en commentaire à l’occasion !

Le site antique d'Ephèse à Kusadasi

Kusadasi

On a commencé par Kusadasi en Turquie, d’où nous sommes partis pour découvrir le site antique d’Ephèse. Cette ancienne cité grecque fondée environ 1 000 ans avant J.C a connu une époque très prospère, notamment grâce à son port, et fut d’ailleurs proclamée capitale de la province romaine d’Asie mineure. Elle fait aujourd’hui l’objet de fouilles archéologiques nous permettant d’imaginer la vie de cette cité. Le théâtre, ainsi que la bibliothèque ont particulièrement bien été restaurés et illustrent bien la grandeur et la splendeur passée de la ville.

Petite info pratique, le site dispose de très peu d’ombre : chapeau, crème solaire et bouteille d’eau sont donc à prévoir !

De retour à Kusadasi, un petit temps libre dans le bazar s’impose. Pas de doute, on est bien en Turquie : des ruelles bordées de petits commerçants en tout genre proposant une quantité phénoménale d’objet et de vêtements de grandes marques à prix imbattable ! C’est parfois tentant mais attention aux amendes que vous encourez auprès des douanes si vous ramenez de la contrefaçon dans vos valises… En tout cas, les prix sont plus bas qu’en Grèce alors pourquoi ne pas acheter quelques souvenirs dès maintenant ?

Athènes et son Parthénon

Athènes

Ensuite, on a fait escale une journée à Athènes qui est très sympathique, en tout cas pour son cœur historique Plaka. Impossible de faire l’impasse sur l’Acropole qui surplombe la capitale, ainsi que son musée tout de verre et de marbre. Prenez un peu de recul sur cet impressionnant ensemble en montant sur le Mont Lycabette à la vue imprenable, ou bien depuis un bar panoramique dans le quartier de Monastiraki.

A voir aussi : la rue Athina ; le parlement grec où l’on peut, chaque heure, assister au changement de garde vêtue en costume traditionnel (un conseil : évitez les heures les plus chaudes de la journée !) ; le stade olympique…

l'île de Mykonos

Mykonos

Nous avons continué avec la découverte libre de Mykonos cette ville réputée pour sa vie nocturne endiablée. Mais l’île ne se limite pas à son ambiance festive, loin de là. Les petites ruelles blanches parsemées de lauriers roses et de bougainvilliers multicolores sont très agréables. Elles vous mèneront jusqu’au quartier « la petite Venise » au charme fou. Surnommé ainsi pour son cadre et ses maisons typiques qui avancent sur la mer et rappellent la célèbre ville italienne. Pour avoir assisté au coucher de soleil depuis cette endroit, je vous recommande d’en faire autant car c’est vraiment magnifique. Profitez de cette journée pour fouler le sable grec sur les belles plages de l’île et approcher les anciens moulins à vents emblème et point culminant de l’île.

Milos et ses côtes

Milos

Puis, cap sur Milos, où nous sommes arrivés en début d’après-midi, pour une excursion guidée cette fois. A l’approche de l’île on découvre ses côtes escarpées qui ressemblent à une délicate étoffe de dentelle. Une fois à terre, vous serez séduits par les charmants villages de pêcheurs colorés, et ses formations géologiques au blanc immaculé qui contrastent avec les bleus de l’océan. Cette visite vous mènera notamment à la plage de Sarakino, certainement la plus célèbre de l’île, mais réellement sublime.

N’oubliez pas votre appareil photo !

Un début de soirée à Santorin

Santorin

C’est enfin à Santorin que nous avons jeté l’ancre pour 2 jours inoubliables. Cette île, mérite bien son nom de perle des Cyclades. Les paysages y sont grandioses, vous offrant des panoramas de carte postale à chaque détour, notamment dans le village d’Oia (prononcé iya). L’arrivée sur l’île est spectaculaire. Les falaises volcaniques, où s’accrochent de pittoresques villages aux maisons blanches, se dressent au-dessus de l’océan, le dominant par endroit de 250 m.

Quelle île as-tu préféré ?

Indéniablement Santorin ! Comme je le disais, l’arrivée sur l’île est impressionnante. Le navire reste au mouillage, et ce sont des navettes qui nous acheminent jusqu’au port. Au fur et à mesure que l’on approche, les différentes couches de roches se distinguent et le tracé des routes se dessine. Ce décor me fait penser à une fourmilière géante en voyant les voitures et les cars qui serpentent. L’ascension en car est tout aussi impressionnante avec ses virages en épingle et ses routes vertigineuses : un grand bravo aux conducteurs pour leur maîtrise !

Une fois en haut, la vue dégagée sur la mer et la caldeira est sublime. Le parcours en bus pour rejoindre le village d’Oia, qui est le village principal de l’île avec celui de Fira, laisse apercevoir l’intérieur de l’île. Fidèle aux images que nous avons des îles grecques Santorin offre de toutes petites ruelles blanches, des dédales de marches desservant les maisons à flanc de falaise, les clochers bleus, les échoppes si chaleureuses… A chaque pas, c’est un nouveau point de vue qui s’offre à vous : difficile de résister à l’appel de la photo parfaite !!

Le seul bémol serait l’affluence de monde et surtout de touristes sur ces chemins étroits, mais comme on y reste 2 jours, on peut profiter du calme de la ville à certains moments.

Les vues de Cartes Postales de Santorin
Le village d'Oia à Santorin
Des moments privilégiés à nous raconter ?

Deux couchés de soleil me reviennent en mémoire. Le premier à Mykonos dans le quartier de Little Venice. Cet endroit dégage une ambiance très romantique avec ses maisons traditionnelles avec des balcons colorés en bois qui ont les pieds dans l’eau. Le long d’une bâtisse, un passage étroit en bordure de mer permet de rejoindre la zone où s’élèvent d’anciens moulins à vent : attention aux vagues parfois joueuses! Au moment du coucher de soleil, la lumière chaude et la beauté du décor donnent la sensation que le temps s’est arrêté.

Le deuxième, sans surprise, fut dans le village d’Oia à Santorin. Après un peu de marche pour trouver l’endroit où se poser pour attendre que le soleil plonge dans la caldeira, nous voilà assis sur un muret pour profiter de la vue et de la douceur des derniers rayons de soleil, en y allant de nos commentaires élogieux ! Le moment venu, nous ne sommes pas déçus, le paysage est à couper le souffle. Ce fût une parenthèse de magie que notre petit apéro improvisé n’a en rien gâché !

Il y a des spécialités grecques que tu as aimées ?

Je connaissais déjà cette cuisine, mais je ne me lasse pas de la fraîcheur d’une salade grecque avec de la feta locale au goût incomparable. L’huile d’olive y est également très bonne. Les grecs aiment la savourer nature en y trempant un peu de pain lors de l’apéritif, toutes les saveurs se révèlent en bouche et c’est un régal !

J’ai également aimé les feuilles de vignes farcies, ou encore les giros (une sorte de kebab) pour les petits creux.

Partagez cette croisière avec vos amis !

  • Le voyage continue...

    Escapade à Barcelone avec Enora

    La Colombie vécue par Yvon

    Le Sri Lanka à travers les yeux d'Axelle

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Chargement